Les conseils avant d’acheter son premier VTT

Le printemps revient bientôt et vous avez peut-être envie de vous mettre au vélo. Et pourquoi pas un VTT ? Le VTT est synonyme d’évasion, de proximité avec la nature, de sensations et d’adrénaline. Encore faut-il cerner ce que vous cherchez, la pratique que vous en ferez et, bien sûr, prendre en compte votre budget. Avec des marques comme Trek, Cube, Orbea, BMC, Bergamont chez Bouticycle vous avez le choix pour trouver votre bonheur !

Semi-rigide ou tout suspendu ?

Quelle différence déjà entre un VTT semi-rigide et VTT tout suspendu ? Un VTT semi rigide possède une seule suspension, à l’avant, grâce à une fourche hydraulique. Un VTT tout suspendu, lui, possède aussi une fourche hydraulique ainsi qu’un amortisseur à l’arrière. Le cadre est ainsi en 2 parties avec une partie avant (cadre ou triangle avant) et une partie arrière (biellette ou triangle arrière).

Pour quels usages ?

Un VTT semi-rigide est un versatile. Il peut être un vélo du quotidien (aller à l’école, au travail, faire ses courses s’il est équipé) et un vélo du week-end : balades sur les sentiers, en forêt… Le VTT semi-rigide est donc fait pour des chemins en plaines et sur les collines, peu cassants, avec peu de dénivelé et assez roulant. Il nécessite aussi moins d’entretien qu’un VTT tout suspendu.

Le VTT tout suspendu, vous l’aurez compris, est idéal pour des terrains plus cassants, des chemins plus techniques avec plus de dénivelé. En montée, la suspension arrière vous apportera plus de traction. C’est le vélo idéal donc si vous êtes en montagne ou moyenne montagne. Avec une double suspension, il est aussi plus confortable qu’un VTT semi-rigide. Dans la catégorie semi-rigide, plus augmentez ces facteurs, plus il vous faudra passer sur des débattements élevés : entre 100mm et 120mm on parle de VTT cross-country, entre 120mm et 150mm on parlera de VTT trail ou all-mountain, au-dessus de 160mm on entre dans la catégorie VTT Enduro.

A quel prix ?

Un VTT semi-rigide est toujours moins cher qu’un VTT tout suspendu. Vous pourrez trouver un VTT semi-rigide à partir de 500€. Equipé notamment de 2 ou 3 plateaux à l’avant pour vous faciliter la tâche partout. Pour les plus sportifs, le monoplateau s’imposera rapidement. L’ascension dans l’échelle des prix se fait repose surtout sur 3 critères : le cadre (alu ou carbone), la qualité des suspensions, la qualité du groupe. Pour avoir une bonne base pour les sportifs, vous trouverez dans une fourchette de prix autour de 1000€ un bon équipement sur un VTT semi-rigide.

Comment s’équiper ?

Qui dit nouveau vélo peut dire aussi nouvel équipement. En VTT, le casque est plus que recommandé ! Pour des petites balades, vous pouvez utiliser un casque route ou un casque loisirs. Mais pour des sorties plus engagées, le casque spécifique au VTT sera obligatoire : il protège mieux des chocs grâce à sa visière ainsi qu’un arrière qui redescend sur la nuque.

Côté tenue, prévoyez-une tenue adaptée à la pratique du VTT. Les vêtements sont plus amples, plus renforcés pour résister aux accrocs et plus imperméables pour vos protéger de la boue et des projections d’eau. Pour les autres équipements, les gants sont indispensables en cas de chute et par toute saison. Privilégiez des gants rembourrés sous la paume. Pour les disciplines plus techniques, certains offrent une protection sur le dessus de la main. Côté vision, vous avez le choix entre masque ou lunettes. Si vous optez pour des lunettes, regardez bien les technologies incrustées dans les verres. Certaines offrent un contraste optimal pour le VTT, plus confronté aux ombres dans les bois. Pour les pratiques très engagées, pensez bien évidemment aux protections(genouillères, coudières, dorsales…)

Pour les chaussures, on privilégie aussi les chaussures type VTT avec les pédales adaptées. Il en existe 2 sortes :
-  Les chaussures XC : elles ressemblent à des chaussures route avec des crampons, pour l’accroche lors des passages à pied. On les associe à des pédales automatiques qui peuvent se clipser des deux côtés. L’avantage : un meilleur rendement et une meilleure stabilité. Mais forcément elles ont un inconvénient : le coup est à prendre pour enlever la chaussure de la pédale en cas de danger. Elles sont pas recommandées pour l’enduro, la descente et le VTTiste loisir
-  Les chaussures à semelle plate : elles se conjuguent à des pédales plates, souvent avec des picots pour améliorer l’accroche. C’est le combo idéal pour débuter. En cas de chute ou de sortie de piste, vous pourrez instantanément et aisément retirer le pied de la pédale pour vous protéger.

Côté accessoires, pour y ranger nutrition, hydratation et nécessaire de réparation, le sac à dos et à eau est idéal. Plusieurs tailles existent avec plusieurs volumes de poche à eau à l’intérieur. Rien ne vous interdit bien évidemment d’avoir un bidon et un porte-bidon sur le vélo.

Trouver un magasin

Il y a 19 Bouticycle à votre service près de chez vous.

ou